REFLEXOLOGIE PLANTAIRE

 

"Ce que les pieds peuvent raconter"

 

 

ORIGINE

 

La réflexologie trouve ses racines au cœur des civilisations de Chine, d’Inde et d’Egypte.

 

EGYPTE :

En Egypte ancienne, il y a plus de 4500 ans, la réflexologie existait déjà. Des gravures destinées à transmettre les connaissances le prouvent. Ainsi sur le sarcophage d’Ankhmahor, situé dans la ville de Saqqarah, nous pouvons observer des scènes de soins de réflexologie plantaire et palmaire. Des soins sont donnés à un patient par un praticien et les hiéroglyphes lui font dire : « je ferai en sorte que tu me remercies ».

 

CHINE :

Une forme de réflexologie a pris naissance il y a 4000 ans sous l’empereur Hwang. Elle sera incluse dans le fameux livre de médecine chinoise « le Nei Ching » (1000 à 400 ans avant notre ère). Elle sera introduite au Japon.

 

OCCIDENT :

En Occident, les premières études scientifiques reposent sur des travaux menés au début du XXe siècle.

 

C’est Eunice INGHAM (1889-1974) qui fut à l’origine de la réflexologie plantaire d’aujourd’hui, en révélant des liens plus précis entre les différents points des pieds et leur correspondance dans le corps.

 

La réflexologie plantaire est reconnue et légalisée dans de nombreux pays européens parmi lesquels nous pouvons citer l’Allemagne, les Pays Bas, l’Irlande, la Norvège, la Grande Bretagne…
Elle a acquis ses lettres de noblesse dans les pays anglo-saxons. Cette pratique a notamment droit de cité dans les milieux médicaux et hospitaliers anglais ou scandinaves. Elle y est utilisée comme accompagnement des traitements classiques voire comme thérapeutique à part entière.

 

 



Créer un site
Créer un site